LAVOIX lance la 1ère édition du Baromètre de la PITM, un outil de mesure de l’évolution des pratiques de la Propriété Intellectuelle (PI) au sein des entreprises et organismes publics en France.

 

Dans le contexte économique actuel, où connaissance rime avec croissance, les droits de PI jouent un rôle prédominant. Leur nombre s’accroît et leur gestion devient de plus en plus complexe. Ils constituent aujourd’hui un actif majeur, voire vital, dans la stratégie de développement des entreprises.

 

De ce fait, le rôle et les enjeux du Responsable PI évoluent fortement, notamment au regard de la gestion de l'activité PI, des interactions avec les autres directions de l'entreprise mais aussi de son rattachement hiérarchique.

 

Pour aider les Responsables PI à optimiser leur activité, LAVOIX a décidé de mener une grande étude, qui sera renouvelée annuellement, sur les pratiques de la PI auprès des responsables en charge de ce domaine : le Baromètre de la PITM.

 

Aujourd’hui, les résultats du Baromètre de la PITM 2012 permettent de faire ressortir le constat que, les Responsables PI font, selon eux, face à un double enjeu :

  • Un premier enjeu de reconnaissance et de compréhension du rôle de la PI qui se traduit par la nécessité de sensibiliser le management et les différents acteurs internes aux aspects juridiques et financiers de la PI,
  • Et un second enjeu, opérationnel, qui se traduit quant à lui par la nécessité d’accompagner le développement de nouveaux produits en garantissant leur libre exploitation.

 

Cette perception des enjeux par le Responsable PI est la conséquence de la situation actuelle de la PI au sein des entreprises. Ainsi, selon les répondants au Baromètre de la PITM, la perception du rôle stratégique de la PI n’est pas suffisante aujourd’hui puisqu’ils évaluent en moyenne le niveau de perception de l’aspect stratégique de la PI par leur entreprise à 5,8 sur une échelle de 1 à 10.

 

Par ailleurs, seulement 35% des répondants indiquent qu’ils sont rattachés au plus haut niveau de l’entreprise. Ainsi dans deux tiers des cas, la fonction PI n’a pas d’autonomie et joue nécessairement un rôle plus restreint dans les prises de décisions stratégiques de l’entreprise.

 

Ce manque de lien avec la stratégie des entreprises est aussi accentué par le fait que les équipes PI, bien que parfois conséquentes (de 2 à 11 personnes selon l’activité PI), n’évoluent que dans 40% des cas au sein d’une Direction PI en tant que telle. Les plus grosses entreprises, notamment, morcellent ainsi l’activité PI entre la Direction Juridique pour les marques et la Direction Technique (Innovation, R&D…) pour les brevets.

 

Selon Philippe BLOT, Président de LAVOIX, « cette séparation rend certainement beaucoup plus difficile la définition et la mise en œuvre d’une stratégie unique de PI ainsi que son intégration dans la stratégie globale de l’entreprise ».

 

Le Baromètre de la PITM permet également de constater que les Responsables PI envisagent une mutation de leur rôle vers une activité plus stratégique axée sur l’optimisation de la stratégie PI et l’observation de la concurrence.

 

Ce dernier point rejoint l’enjeu opérationnel évoqué précédemment et semble souligner que les Responsables PI craignent que leurs entreprises soient davantage menacées par les droits de PI des concurrents qu’elles ne l’étaient par le passé.

 

Synthèse des résultats à télécharger ici

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

Nous tenons à votre disposition le rapport intégral des résultats du 1er Baromètre de la PITM.

Pour en obtenir un exemplaire, merci de nous contacter via email (communication@lavoix.eu), ou en utilisant le formulaire contact (ici), en nous précisant impérativement toutes les informations suivantes : nom, prénom, entreprise, fonction, email et adresse postale pour envoi du document. Vous recevrez ensuite le document sous quinzaine.

Retour à la liste